Le vaste monde du web
laptop-from-above_4460x4460

Le Règlement général sur la protection des données est le sujet phare de l’année 2018 en terme de protection des données. En effet, ce nouveau règlement auquel doivent désormais se conformer tous les organismes de l’Union européenne traitant des données personnelles, relance les dés.

 

Adoptée par les 28 États membres de l’Union européenne, cette révision de la loi sur la protection des données, datant de 1995, répond à l’évolution technologique et la transformation digitale de nos sociétés. Le RGPD repense donc le traitement et l’utilisation des données à caractère personnel en donnant aux citoyens plus de droits quant à leurs informations. D’autre part, cette révision législative permet de répondre aux pratiques numériques actuelles et son application à l’échelle européenne entraîne une unification de cette réglementation générale. En effet, le RGPD s’applique à l’ensemble des pays membres de l’UE, mais également aux autres pays collectant ou utilisant des données à caractère personnel en provenance des citoyens de l’Union européenne.

 

De cette manière, le Règlement général sur la protection des données donne davantage de droits aux individus (le droit à la modification, la portabilité et l’oubli de leurs données), tout en responsabilisant chaque acteur de la chaîne de traitement des données personnelles. Le RGPD vient ainsi protéger les internautes d'éventuels abus liés à la collecte de leurs données, chaque action réalisée en ligne étant une source d’informations considérables pour les entreprises.

 

L'objectif premier du RGPD est de remettre le consentement au centre de la relation client, en conduisant les entreprises à mettre en place des actions concrètes pour s’en assurer. Une formation RGPD est donc vivement conseillée aux organismes qui n’auraient pas encore saisi la portée de ce nouveau règlement. Toute modification, portabilité ou bien suppression d’informations personnelles demandée devra être effectuée dans les meilleurs délais. De plus, avant même que la collecte de données ait lieu, l’internaute doit avoir été au préalable averti de l’utilisation de ses informations et de ce qu’il va en advenir. En cas de non-respect des dispositions prévues par le RGPD, les sanctions sont considérables : jusqu’à 4% du chiffre d’affaires total d’une société, d’où l’importance de suivre une formation RGPD pour être accompagné dans sa mise en conformité.

Appréhender les notions-clés du RGPD en étant accompagné

 

Appréhender le RGPD de manière simple, afin de déployer des mesures concrètes au sein d’une société, doit se faire progressivement, tout en étant accompagné. L’enjeu étant de s’assurer que les notions-clés de ce nouveau texte ont été bien comprises par l’ensemble des acteurs du traitement de données. Se faire accompagner dans la mise en place du règlement sur la data protection, en suivant une formation RGPD, permet d’en saisir l’ensemble des notions tout en devenant autonome dans son application. Apprendre à cartographier les données de son entreprise et savoir prioriser les actions à mener pour la mise en conformité du RGPD sont notamment essentiels, tout comme la découverte des outils permettant de gérer les risques.

 

En interne, le déploiement du RGPD entraîne également une nouvelle articulation des différents acteurs du traitement de données. Toutes les équipes marketing RH et informatique doivent collaborer ensemble sous l’égide d’un coordinateur, délégué à la protection des données personnelles (DPO), dont la création de poste est d’ailleurs rendu obligatoire par le Règlement général de protection des données. Une formation RGPD efficace doit leur permettre d’acquérir les notions fondamentales à sa mise en application.